Le diagramme de Pareto

Jun 10 / Damien Philippe
Le diagramme de Pareto a été inventé par Joseph Juran, l'un des fondateurs de la démarche qualité.

Il s'agit d'une représentation graphique qui permet de hiérarchiser les causes d’un phénomène afin de prioriser les actions à mener.

Le diagramme de Pareto est un outil de priorisation comme la matrice gains/efforts.

Construction d'un diagramme de Pareto

Un diagramme de Pareto est un graphique de distribution. Il représente le poids relatif de différentes causes d'un phénomène donné. Ce diagramme met en évidence les causes les plus impactantes d’un problème.

Par exemple, si l’objet de l’étude concerne des retards de livraison, le diagramme de Pareto permettra de représenter le poids relatif des différentes causes de retard.

Les étapes de sa construction sont les suivantes :
  1. Collecte des données par catégories (type de cause)
  2. Classement des catégories par effectifs décroissants
  3. Représentation des effectifs (histogramme)
  4. Calcul des proportions de chaque catégorie, puis des proportions cumulées
  5. Représentation des proportions cumulées (courbe des fréquences cumulées)
Le diagramme de Pareto possède ainsi une double échelle des ordonnées :
• L’axe des ordonnées de gauche est utilisé pour l’histogramme, il correspond aux effectifs.
• L’axe des ordonnées de droite est utilisé pour les proportions de la courbe des fréquences cumulées.

Se former est plus que jamais nécessaire

La règle des 80-20

La règle des 80-20, appelée également loi de Pareto, provient d'un économiste italien : Vilfredo Pareto qui avait démontré lors d'une étude que 80% des richesses étaient détenues par 20% de la population.

Juran transposa ce principe à l'industrie pour en décrire les phénomènes notamment les causes de non qualités. En effet, dans de nombreuses situations : 80% des défauts sont imputables à 20% des causes.
Le recours au diagramme de Pareto peut donc s'avérer très utile pour prioriser les actions à mener dans une logique de "retour sur investissement" et ne pas se disperser sur des causes ne représentant qu'une faible proportion du problème.

Dans l'exemple ci-dessus, 76% des défauts sont imputables aux causes 1 et 2 soit 25% des causes (2/8). On peut donc conclure que cet exemple suit globalement la règle des 80-20. Il semble alors judicieux de mettre la priorité sur le traitement de ces 2 causes.

Diagramme de Pareto & DMAIC

Dans le cadre d'un projet Lean Six Sigma DMAIC, il s'agit d'améliorer la performance d'un processus, mesurée par son Y en fonction de facteurs influents X's.

Lors de la formalisation du diagnostic, en phases M et A, le recours au diagramme de Pareto pourra s'avérer très utile pour focaliser la capacité de l'équipe projet sur les causes ayant effectivement le plus d'impact sur l'écart de performance.
Vous avez apprécié cet article ? Faites-le savoir ! 

À propos de l'auteur

Damien Philippe
Lean Six Sigma Black Belt, je suis passionné par l'amélioration continue et collective de la performance.

Cofondateur de Lean en ligne, je suis animé par la volonté de transmettre mes connaissances et de partager mon expérience de praticien.