QQOQCP, outil incontournable

May 25 / Sébastien Lo Presti
Le QQOQCP (parfois appelé questionnement quintilien, du nom de son découvreur, Marcus Fabius Quintilianus, rhéteur et pédagogue latin du Ier siècle apr. J-C) est un outil de la base de la qualité. Particulièrement prisé pour sa polyvalence, il peut être mobilisé dans de nombreuses situations. Quelles que soient les finalités dans le cadre desquelles il est utilisé, il concourt à la clarification et la spécification d'un problème.

QQOQCP : champs d'applications

Le QQOQCP est un outil incontournable de la qualité. Polyvalent, il peut être mobilisé dans de nombreux contextes :

  • Pour formaliser un compte-rendu de réunion : en fin de séance, le recours au QQOQCP peut être un moyen simple et efficace de s'assurer que toutes les informations essentielles ont été mentionnées et que les participants partagent la même compréhension des enjeux et des actions à conduire.
  • Pour alimenter un questionnement personnel : le recours à un questionnement de type QQOQCP peut permettre de se mettre les idées au clair, par exemple, en vue d'une présentation en réunion, ou, dans le cadre d'un travail de synthèse.
  • Dans le cadre de la description d'une procédure ou d'un mode opératoire. L'aspect simple et visuel du QQOQCP peut aisément permettre de comprendre et de faire partager enjeux, attendus et rôles de chacun des acteurs.
  • Pour clarifier une expression de besoin : il n'est pas rare, au quotidien, de se voir assigner des tâches floues associées à des objectifs eux-mêmes mal définis. Le recours au QQOQCP pourra, dans ce contexte, aider le donneur d'ordre à mieux poser son besoin, ou son problème, et ainsi à favoriser une meilleure compréhension de l'attendu.
  • Enfin, dans le cadre d'un projet. Il sera alors plutôt utilisé pour contribuer à en assurer le cadrage. C'est le cas d'application que nous allons plus particulièrement expliciter au travers cet article.

En fonction du champ d'application, on parlera de QQOQCP (pour : Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Pourquoi), ou de QQOQCCP (pour : Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi). La question combien permettant alors de quantifier plus spécifiquement le problème.

QQOQCP, particulièrement précieux pour cadrer un projet

Dans le cadre d'un projet, donc, le QQOQCP permet de collecter toutes les données nécessaires à la caractérisation précise et factuelle d'un problème. L'outil sera mobilisé par le chef de projet en phase de cadrage pour en assurer la description. Les éléments issus de l'analyse pourront alimenter la note de cadrage du projet.

Le QQOQCP structure la réflexion en donnant un guide d’analyse au travers de questions dont les réponses permettent de définir précisément le problème.

Le quoi du QQOQCP permet de répondre à la question  : "Quel est le problème" ? Cela consistera en pratique :

  • À assurer une description sommaire du problème
  • À y associer des éléments factuels chiffrés


Le qui du QQOQCP permet de répondre à la question : "Quelles sont les personnes concernées et impliquées" ? En pratique, il s’agira notamment de se poser les questions suivantes :

  • Quels sont les responsables ?
  • Qui subit le problème ?
  • Qui en sont les acteurs ?


Le du QQOQCP permet de répondre à la question  : "Où le problème se passe t-il" ? En pratique, il s’agira notamment de se poser les questions suivantes :

  • Quel(s) lieu(x) ?
  • Quelle(s) position(s) spatiale(s) ?
  • Quelle(s) distance(s) ?


Le quand du QQOQCP permet de répondre à la question  : "Quand cela se produit-il" ? En pratique, il s’agira notamment de se poser les questions suivantes :

  • Quand cela se produit-il ?
  • Depuis quand ?
  • À quelle(s) fréquence(s) ?
  • En lien avec quelle(s) autre(s) action(s) ?


Le comment du QQOQCP permet de répondre à la question  : "Comment a-t ’on découvert le problème" ? En pratique, il s’agira notamment de se poser les questions suivantes :

  • Sous quelle forme le problème apparaît-il (symptômes) ?
  • À partir de quel moyen l’a-t-on détecté ?


Enfin, le pourquoi du QQOQCP permet de répondre à la question  : "Pourquoi la situation rencontrée est-elle problématique" ? En pratique, il s’agira notamment de se poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les conséquences et impacts du problème rencontré ?
  • Quelles menaces et opportunités y sont associées ?
  • Quels risques peuvent être associés à une absence de traitement dudit problème ?


Le QQOQCP donne ainsi une vision macro, mais complète, de la problématique considérée et constitue à cet égard un très bon point de départ à une démarche de cadrage.

QQOQCP un outil simple ?

On pourrait dire, aux premiers abords que le QQOQCP est un outil d'une grande simplicité. Bien sûr sa mobilisation ne nécessite pas une grande technicité.
Néanmoins, le recours à cette méthode de questionnement systématique peut impliquer, en pratique, des difficultés. En effet, questionner un interlocuteur peut s'avérer délicat, à plus forte raison s'il s'agit d'un responsable hiérarchique. Les questions peuvent être perçues comme intrusives, elles peuvent provoquer de la gêne et susciter des réponses agressives. La pratique du QQOQCP implique ainsi tact et assertivité.

Se former est plus que jamais nécessaire

Dans le cadre d'un projet Lean Six Sigma DMAIC, le recours au QQOQCP sera notamment précieux en début de Phase D, pour factualiser le problème et fixer les enjeux du projet. Il pourra servir de donnée d'entrée à la réalisation d'un Diagramme d'Ishikawa (encore appelé 5M, ou Diagramme en arêtes de poisson).
Vous avez apprécié cet article ? Faites-le savoir !

À propos de l'auteur

Sébastien Lo Presti
Passionné par les sciences sociales, la gestion de projet et le management de la qualité.

Animé par la volonté de partager et de transmettre des connaissances.

Je suis par ailleurs cofondateur de Lean en ligne, organisme de formation spécialisé en Excellence Opérationnelle.