Construire un plan d'action

Jul 16 / Sébastien Lo Presti
Qu'est-ce qu'un plan d'action, pourquoi y avoir recours, et comment le construire ? Focus sur cet outil précieux dans la vie professionnelle, comme personnelle.

Qu’est-ce que plan d’action ?

Un plan d’action est un ensemble de tâches ordonnancées selon leur date d’échéance et permettant d’aboutir à des livrables. Il est généralement rattaché à un planning global souvent représenté sous la forme d’un diagramme de Gantt.
Un plan d’action assure ainsi la jonction entre la stratégie et la réalisation et permet la déclinaison opérationnelle des objectifs.

La notion de livrable, au cœur des plans d’action, est fondamentale et il nous parait important d’en dire quelques mots complémentaires. 

Un livrable présente les caractéristiques suivantes :

  • Concret : un livrable est un élément tangible qui matérialise le produit d’une action.
  • Tangible : une revue de livrables est factuelle et efficace car les livrables sont facilement auditables.
  • Stockable : les livrables sont capitalisés au fil de la mise en œuvre.

Quels sont les intérêts d'un plan d'action ?

Un plan d’action permet d’assurer un pilotage minutieux de la réalisation. En voici quelques effets bénéfiques caractéristiques :

  • Assurer l'exhaustivité des tâches à accomplir dans l'optique notamment de maîtriser la charge à venir.
  • Garantir la prise en charge de toutes les actions dans la mesure où leur réalisation est placée sous la responsabilité d'un interlocuteur clairement identifié
  • Assurer une meilleure allocation des moyens humains et financiers.
  • Mieux maîtriser le temps nécessaire à la mise en œuvre par un pilotage fin des actions, permettant de connaitre et de partager l'état d'avancement effectif des réalisations.
  • Impliquer et motiver les équipes dans la mesure où un plan d'action est piloté en groupe et à intervalles courts.


Nous allons voir dans ce qui suit, de quoi est constitué un plans d'actions et comment le construire.

Dans quelles situations peut-on avoir recours à un plan d’actions ?

Le recours à un plan d'action peut être utile à titre personnel, par exemple, dans un souci de mieux gérer son temps, ou dans le cadre professionnel.

Dans l’environnement professionnel un plan d’action va s’avérer notamment utile :

  • À l’issue d’une réunion pour distribuer et suivre la réalisation des actions affectées aux différents participants.
  • Dans le cadre d’un projet pour accompagner la mise en œuvre des solutions identifiées. C’est le cas d’usage sur lequel nous allons plus particulièrement nous focaliser dans la suite de cet article.

Se former est plus que jamais nécessaire

De quoi est constitué un plan d’actions et comment le construire ?

En fonction des objectifs poursuivis la forme d’un plan d’action pourra légèrement différer. En mode projet, et dans l’optique d’assurer le pilotage de la mise en œuvre de solutions préalablement sélectionnées (par exemple via une matrice gains efforts), il pourra prendre la forme suivante :
Voici les principes qui prévalent alors à sa construction :

  • Un plan d'action est généralement construit en équipe, sous l’impulsion du chef de projet.
  • Les actions sont ordonnancées en fonction de leur date d’échéance.
  • Chacune des actions est rattachée à une des solutions précédemment identifiées. Elle est sommairement décrite au travers d'un verbe d’action.
  • Les actions sont placées sous la responsabilité d’un acteur formellement identifié. Un acteur peut bien sûr être responsable de la réalisation de plusieurs actions. Notons que le responsable de la réalisation d'une action en est le garant, mais pas nécessairement le réalisateur, il peut ainsi déléguer le traitement de l'action et en superviser l’exécution.
  • Les actions sont soumises à un délai fixé et partagé en équipe. Pour estimer le délai nécessaire à la réalisation d’une action, l’équipe pourra avoir recours à la méthode Pert à 3 points.
  • Les actions doivent déboucher sur la production d’un livrable tangible pouvant être audité. La réalisation de l’action ne souffre ainsi d’aucune contestation.
  • Une rubrique "commentaires" peut éventuellement être adossée pour permettre de tracer des informations plus qualitatives (points de vigilance particuliers, remarques à prendre en compte au moment de réaliser l’action, etc).


Pour bâtir un plan d’action, il pourra être opportun de recourir au QQOQCP (Quoi, Qui, Comment, Quand, Où, Combien, et Pourquoi).

Le plan d’action est piloté en équipe à intervalles courts. Il peut se matérialiser de différentes manières, via un fichier Excel, un diagramme de Gantt, etc.

Nous préconisons d’utiliser un visuel papier format A0 et d’utiliser des post-it pour matérialiser les actions à mener. L’accès à l’information est simple, comme sa mise à jour et l’animation est plus vivante qu'au travers d'un outil informatique.

Plan d’action et Lean Six Sigma DMAIC

En Phase M et A d'un projet Lean Six Sigma DMAIC, la réalisation d’un plan d’action s’avèrera particulièrement utilise en phase I, pour Improve, ou Améliorer, dans l’optique d’organiser la mise en œuvre des solutions retenues.
Vous avez apprécié cet article ? Faites-le savoir !

À propos de l'auteur

Sébastien Lo Presti
Passionné par les sciences sociales, la gestion de projet et le management de la qualité.

Animé par la volonté de partager et de transmettre des connaissances.

Je suis par ailleurs cofondateur de Lean en ligne, organisme de formation spécialisé en Excellence Opérationnelle.