Lean vs Agile

Jul 5 / Damien Philippe

La méthode Lean et la méthode agile constituent toutes les deux des changements de paradigme.

Doit-on opposer ces 2 méthodes ? Laquelle est la plus efficace ? Sont-elles complémentaires ?


Bonne lecture !

La méthode Lean

Le Lean Management a été inventé au Japon dans les usines de Toyota au sortir de la seconde guerre mondiale.

Le Lean est une méthode de gestion « au juste nécessaire » qui vise à supprimer tout ce qui ne constitue pas de valeur ajoutée aux yeux du client. Le Lean associe état d’esprit, outils et méthodes et permet d’accélérer les processus, réduire les coûts et augmenter les capacités de production dans une logique d’amélioration continue. Le Lean repose sur une approche bottom-up qui place les collaborateurs et leur développement au cœur des préoccupations.

En 1980, le MIT (Massachusetts Institute of Technology) transpose le TPS (Toyota Production System) et le diffuse sous le terme de Lean management. Le Lean s’est développé au-delà du secteur automobile dans les années 2000 puis s’est étendu au domaine des services à partir de 2010.

Le style de management de Toyota repose sur la combinaison de la Toyota Way, une philosophie fondée sur la compréhension des Hommes et de leurs mécanismes de motivation et du Toyota Production System qui regroupe les concepts et les outils méthodologiques de Toyota.

La Toyota Way se décline en 14 principes regroupés en 4 axes :


Philosophie long terme
qui guide les prises de décision même au détriment des objectifs financiers court terme. 

Le bon processus produira les bons résultats
  • Flux : faire ressortir les problèmes
  • Flux tiré
  • Nivellement (heijunka)
  • Culture d'arrêt pour résoudre les problèmes
  • Tâches standardisées
  • Contrôles visuels
  • Méthodes fiables et éprouvées


Valorisation de l'entreprise par le développement des employés et des partenaires
  • Formation des leaders
  • Développement des collaborateurs
  • Respect du réseau étendu de partenaires et de fournisseurs


La résolution continue des problèmes pilote l'apprentissage de l'entreprise

La méthode Agile

La méthode Agile trouve son origine dans le milieu de l’IT (Information Technology) dans les années 90. Elle constitue alors une alternative aux approches traditionnelles en cycle en "V".


L’agilité est constituée d’un ensemble de méthodes itératives de développement de produits qui permettent de s’adapter dans un contexte de changement permanent. La livraison du produit final est réalisée par étapes successives, on parle de livrables. Ces livraisons successives permettent de recueillir du feedback client et de garantir la constante adhérence avec ses besoins. Le time to market est ainsi réduit.

Les méthodes Agiles visent à maximiser la valeur qui peut être définie par la formule suivante :
Valeur = Utilité (résout une tension) / Date de besoin

Les méthodes agiles mettent en avant la collaboration entre des équipes pluridisciplinaires, organisées de manière autonome et leur client. La grande implication du client dans le développement du produit qui lui est destiné garantit une grande réactivité à ses demandes. 


Cette méthode a été popularisée en 2001 grâce au Manifeste pour le développement agile des logiciels appelé également Manifeste Agile. Cette méthodologie s’est ensuite étendue à d’autres domaines d’activité : la banque, l’assurance, etc.

Voici les 4 valeurs du Manifeste Agile :

  • Les individus et leurs interactions plutôt que les processus et les outils
  • Des logiciels opérationnels plutôt qu'une documentation exhaustive
  • La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle
  • L'adaptation au changement plus que le suivi d'un plan


Voici les 12 principes du Manifeste Agile :
  • Prioriser la satisfaction client
  • Accepter les changements
  • Livrer en permanence des versions opérationnelles de l'application
  • Assurer le plus souvent possible une coopération entre l'équipe projet et les gens du métier
  • Construire les projets autour de personnes motivées
  • Favoriser le dialogue direct
  • Mesurer l'avancement du projet en fonction de l'opérationnalité du produit
  • Adopter un rythme constant et soutenable par tous les intervenants du projet
  • Contrôler continuellement l'excellence de la conception et la bonne qualité technique
  • Privilégier la simplicité en évitant le travail inutile
  • Auto-organiser et responsabiliser les équipes
  • Améliorer régulièrement l'efficacité de l'équipe en ajustant son comportement

Se former est plus que jamais nécessaire

La différence entre méthodes Lean et Agile

La principale différence entre ces deux méthodes réside dans leur objet :

  • La méthode Lean est focalisée sur l’amélioration des processus.
  • La méthode Agile est focalisée sur l’amélioration des produits.

Les points communs des méthodes Lean et Agile

Si les objets des méthodes Lean et Agiles diffèrent, elles partagent de nombreux points communs :


  • Contexte d’incertitude et de complexité
  • Satisfaction du client par la création de valeur
  • Lean et agile guident l’exécution de travail
  • Une organisation, des rôles et responsabilités bien définis
  • Collaboration transverse et pluridisciplinaire au-delà des organigrammes
  • La confiance dans les collaborateurs à qui les objectifs ont été donnés : autonomie dans un cadre
  • Flux tiré et faibles tailles de lot
  • Culture de la résolution de problème
  • Culture du Feedback, de l’apprentissage collectif et de l’amélioration continue


Ces démarches sont tout à fait complémentaires et peuvent parfaitement cohabiter dans les entreprises. Elles ont également pour point commun d’avoir été largement dévoyées et peuvent donc pâtir d'une mauvaise image auprès de certains collaborateurs.

Nous vous conseillons également notre article à propos de livre "Lean Startup", l'approche formalisée par Eric Ries pour améliorer la capacité des start-up à développer et mettre en œuvre leur business plan.

Vous avez apprécié cet article ? Faites-le savoir ! 

À propos de l'auteur

Damien Philippe
Lean Six Sigma Black Belt, je suis passionné par l'amélioration continue et collective de la performance.

Cofondateur de Lean en ligne, je suis animé par la volonté de transmettre mes connaissances et de partager mon expérience de praticien.