L'innovation participative

Jun 10 / Damien Philippe
L'innovation participative est une démarche qui vise à tirer parti du potentiel créatif des collaborateurs afin de favoriser leur engagement et servir les enjeux de performance de l'entreprise.

Voyons dans cet article en quoi cela consiste et quels sont les avantages à s'engager dans ce type de démarche.

En quoi consiste l'innovation participative ?

L’innovation participative est une démarche managériale qui vise à exploiter l'intelligence collective pour améliorer la performance de l'organisation et l'engagement des collaborateurs.
 
L'innovation participative consiste à réunir les conditions favorables à :

  • la génération d'idées et leur collecte exhaustive,
  • la sélection des idées collectées en fonction des enjeux de l'organisation,
  • la mise en œuvre des idées sélectionnées et ainsi que leur promotion.


Ce dispositif s'applique pour tous les types de suggestions depuis l'action d'amélioration simple jusqu'à l'innovation de rupture.

La démarche d’innovation participative supporte la démarche d’amélioration continue et permet ainsi de faire progresser l’organisation dans une logique de petits pas et d'entreprise apprenante.

L'innovation participative : un processus 

Le déploiement et l'ancrage de l'IP dans la culture d'entreprise nécessite un processus robuste.

1-Collecte exhaustive des idées

La collecte des idées peut prendre deux formes complémentaires :
  • L'innovation spontanée : elle revêt un caractère permanent. Chaque collaborateur peut proposer une idée lorsqu’il le souhaite. L’innovation spontanée requiert l'existence de dispositifs (rituels, boîte à idées...).
  • L'innovation provoquée : elle revêt un caractère ponctuel, il peut s'agir par exemple d'un événement autour d’une thématique donnée. Elle peut s'incarner sous la forme d’un challenge.

2-Sélection des idées

Chaque idée collectée fait l’objet d’une évaluation. Cette dernière doit être simple et doit permettre de distinguer facilement les propositions d’amélioration significatives des « petites amélioration » néanmoins très importantes.

Le recours à une matrice gains vs effort pourra être utile pour réaliser cet exercice. De cette matrice ressortiront des actions de différentes natures mobilisant plus ou moins de moyens et des méthodologies adaptées : chantiers d’amélioration DMAIC, plans d’actions quick win, ateliers de conception en mode agile, résolution de problèmes…

Lorsque les idées sont captées par le management de proximité, l’évaluation pourra être réalisée par le manager.

Lorsque la sélection d’idées a lieu dans le cadre d’un challenge, la sélection pourra se faire sur la base de critères donnés au lancement dudit challenge, par exemple par un comité nommé à cet effet.

Dans tous les cas, une boucle de feedback permettra de communiquer auprès de l'émetteur les raisons pour lesquelles son idées est retenue ou non. Faute de quoi la démarche perdra son crédit.

3-Mise en œuvre des idées

La démarche ne prend réellement de sens qu’à partir du moment où les actions de progrès sont effectivement mises en place et démontrent un impact.

Le dispositif veille donc à donner les moyens nécessaires à la mise en œuvre effective des actions.

Un pilotage local et global peut être nécessaire.

4-Communication sur les résultats de la démarche

La communication autour de la démarche est essentielle. Elle permet notamment de :

  • Donner du corps à la démarche
  • Valoriser les collaborateurs
  • Créer une saine émulation entre collaborateurs
  • Augmenter les opportunités de réplications

Se former est plus que jamais nécessaire

Les avantages de l'innovation participative

L'innovation participative permet d'adresser le 8ème gaspillage du Lean management : la sous-utilisation des compétences et des talents. Elle facilite la libération de la parole en créant la confiance et permet à chacun de devenir acteur de la démarche de progrès.

L'innovation participative sert les objectifs de performance tout en développant l'engagement des collaborateurs. Elle permet également de développer la coopération et l'adhésion aux changements.
Vous avez apprécié cet article ? Faites-le savoir ! 

À propos de l'auteur

Damien Philippe
Lean Six Sigma Black Belt, je suis passionné par l'amélioration continue et collective de la performance.

Cofondateur de Lean en ligne, je suis animé par la volonté de transmettre mes connaissances et de partager mon expérience de praticien.